Le palais du Golestan, le joyau du Téhéran

Ajouter un commentaire

La visite du palais du Golestan est idéale pour commencer la découverte des vestiges archéologiques d’Iran lors d’un voyage sur mesure. Il s’agit d’une ancienne résidence royale qajar qui est située dans la citadelle majestueuse d’Arg-e Soltanati. Cet édifice a été érigé sur l’ordre de Tahmasp Ier durant la dynastie safavide. Il est entouré d’un jardin et de bassins. Ce monument accueillait des réceptions officielles telles que le couronnement de Reza Shah et de Mohamed Reza Shah. Pendant le règne de Reza Shah Pahlavi, une partie du palais a été rénovée. Le site a été devenu par la suite sous la responsabilité de l’Organisation de l’Héritage Culturel d’Iran. Il est ouvert au grand public.

Découverte d’Emarat Badgir, le palais des tours du vent

Durant la découverte du palais du Golestan, les routards pourront voir l’Emarat Badgir le temps d’une excursion. Ce patrimoine architectural est aussi connu sous le nom du « palais des tours du vent ». Il est l’un des plus vieux bâtiments de la maison royale. Cet édifice a été érigé pendant l’époque de Fathali Shah. Il comprend deux entrées, un appartement principal, deux chambres latérales et une salle en sous-sol. Ce monument est également décoré de miroirs et de peintures. L’Emarat Badgir a été rénové plusieurs fois. La dernière restauration s’est achevée en 2013. Par ailleurs, ce site abrite un musée de la photographie traditionnelle de la période qâdjâre qui est appelé Akskhaneh.

Visite du Shams-ol Emareh, le palais du soleil

Pour continuer leur périple, les globe-trotters peuvent visiter le Shams-ol Emareh ou « palais du soleil ». Ce dernier est localisé dans la partie orientale du palais du Golestan. Il a été édifié en 1867. Ce monument est l’une des œuvres architecturales qui ont été créées sur l’ordre du prince Nasser-ed-in shah Qajar. Il est de style européen. Ce vestige archéologique s’élève à cinq étages. Sa structure compte des arches multiples. Elle est aussi recouverte de céramique. Ses fenêtres sont ornées de vitraux. Le Shams-ol Emareh possède également deux tours qui permettent de profiter d’une vue panoramique sur la ville de Téhéran.

Le palais de marbre, le musée de la dynastie Pahlavi

Pour terminer leur séjour Iran, les touristes peuvent voir le palais de marbre. Celui-ci est situé dans le centre de Téhéran. Il a été construit par le roi Resa Shah en 1934. Son édification s’est achevée en 1937. Durant la nouvelle dynastie, cette maison monarchique était le lieu de réceptions et de réunions officielles. Elle accueillait le mariage de Mohamed Reza Pahlavi et de la princesse Fawzia d’Égypte en 1939. Cette résidence majestueuse est décorée avec des tapis. Ses parois sont recouvertes de miroirs. Toutes les salles sont hautes de plafond. De 1970 à 1979, le palais de marbre a été transformé en musée. Les voyageurs y trouveront des objets royaux comme le chapeau du souverain et les vêtements d’officier

 

Laisser une réponse