L’Islande, une destination de choix pour s’évader

Ajouter un commentaire

Entre le Groenland et la Norvège se situe une « terre de glace » renfermant des merveilles. L’Islande offre à ses visiteurs de pittoresques paysages à découvrir et des activités idylliques à faire.

Un climat au gré des vents

Malgré sa situation géographique près du cercle polaire arctique, l’Islande ne connaît pas toujours un climat glacial. Cette île subiten faitles effets du Gulf Stream qui souffle sur la partie ouest du pays. De ce fait, cette région est tempérée par rapport au reste de l’île. Par contre, le soleil est souvent au rendez-vous dans le nord de l’Islande. L’été va de juin à août et généralement les températures varient entre 10 et 20°C. Quant à l’hiver, il s’étend de novembre à janvier. Un froid pertinent s’installe alors sur la contrée et il fait entre -15 et 0°C. Toutefois,le climat islandais est caractérisé par debrusques changementsà cause des dépressions atmosphériques de l’Atlantique Nord. Donc, durant votre séjour en Islande, il sera judicieux d’emporter avec vous, un sac comprenant un imperméable, des vêtements chauds et un maillot pour les baignades dans les sources thermales.

Une randonnée ouun trekking au cœur du paysage islandais

Bien que les sources chaudes et les geysers fassent la réputation de l’Islande, il faut savoir que l’île offre également d’excellents terrains pour les randonnées et les trekkings. Il est possible d’explorer ces terres à l’aide d’un véhicule ou d’un vélo, mais l’idéal serait de faire des circuits à pieds pour être en fusion avec la nature locale. Ainsi, pendant leur séjour en Islande, les voyageurs auront la chance de voir d’époustouflants paysagesavec un décor mêlé entre eaux, feuxet roches. Cependant, il est conseillé de réaliser le périple avec un guide. La région est grande et semble même être parfois inhabitée. Il est donc facile de s’y perdre. La meilleure saison pour faire ces activités est en été, entre juin et août. En effet, en cette période les sentiers sont dépourvus de neige etl’horizon se couvre petit à petit de verdure.

Une cuisine atypique

En plus du somptueux panorama retrouvé en Islande, ses habitants maitrisent un art culinaire assez simple et original. Les touristes auront l’occasion de goûter à des spécialités localesdurant leur voyage en Islande. L’alimentation de ce peuple se base non seulement sur du poisson, mais aussi sur de la viande, de la pomme de terre et des produits laitiers. Parmi les plats islandais, vous pouvez retrouver leHàkarl, un mets composé de requin découpé en dés. Cet aliment demande une préparation d’environ 6 à 9 mois avant d’être consommé. Mis à part cela, il y a aussi le fameux skyr. Ce « yaourt » fait avec du lait écrémé peut être dégusté en guise de dessert. Il a une texture veloutée et la consistance d’un fromage tendre au goût légèrement aigre. Selon l’histoire, cette recette est originaire de la Norvège, mais étrangement, sa fabrication traditionnelle ne se fait qu’en Islande.

Laisser une réponse