Quelques activités à entreprendre lors d’un séjour à Bora-Bora

Les îles de la Polynésie française sont de véritables paradis tropicaux flottant dans l’océan Pacifique à 6 000 km de l’Australie. Pour un séjour, ces havres constituent des destinations idéales de dépaysement. Par exemple, Bora-Bora se prête parfaitement à une expédition mélangeant découverte et aventure. Pendant un voyage, les globe-trotters auront l’occasion de l’explorer de diverses manières. Par exemple, il est possible d’y faire une randonnée afin de voir une autre facette de l’île. Les amateurs trouveront leur bonheur à travers les terrains accidentés qui composent Bora-Bora. À l’origine, cette terre est née des activités volcaniques du mont Otemanu et du mont Pahia qui sont aujourd’hui éteintes. Ces formations géologiques, dominant le centre de Bora-Bora, sont d’excellents endroits pour se balader ou faire un peu d’escalade. Cependant, la beauté du mont Otemanu n’est appréciable que sur sa base, car ses flancs sont couverts de roches volcaniques fragiles. Ces dernières peuvent crouler sous le poids d’une personne.

Faire de la plongée, une autre manière de découvrir Bora-Bora

Outre le décor tropical de Bora-Bora, cette île cache bien des merveilles. Lors d’un Polynésie voyage, les touristes auront l’occasion de la voir sous un nouvel angle en explorant ses fonds marins. Ce havre est connu pour les nombreuses espèces animales qui peuplent ses environs. Entre autres, il y a les raies manta qui peuvent être observées à Anau de juillet à novembre ou entre août et septembre (la saison des amours). Ce spot est accessible aux amateurs de tous niveaux, car la profondeur du banc va de 3 à 30 m. Comme cet endroit se trouve à proximité des récifs coralliens, il est possible d’apercevoir d’autres espèces à part les raies manta comme les murènes, les rémoras, les poissons-papillons et bien d’autres encore. Pour les experts à la recherche de sensations fortes, le spot de Tapu est plus indiqué. Ce dernier a une profondeur, comprise entre 15 et 40 m, idéale pour voir des requins-citron et des tortues de mer.

Des sports inédits pour ceux qui aiment les sensations fortes

Pour parfaire un séjour à Bora-bora, rien de mieux que d’entreprendre des activités inédites. Sur place, les touristes pourront, par exemple, faire un saut en parachute pour avoir une vue d’ensemble sur l’un des plus beaux lagons du monde. Plusieurs agences de voyages proposent des prestations pour ce « sport extrême ». Au début, les sportifs se trouveront en chute libre à près de 200 km/h pendant plus de 20 s, de quoi assurer une montée d’adrénaline. Puis, quand le parachute se déploiera, ils ressentiront la brise caressée leur peau, tout en flottant au-dessus de ce merveilleux havre qu’est Bora-Bora. Au loin, ils apercevront peut-être les îles voisines, dont Tahaa et Raiatea, bordées par des eaux turquoise et cristallines. Outre le saut en parachute, les globe-trotters auront aussi l’occasion de faire du kiteboarding, un sport de glisse combinant la planche à voile et le parachute ascensionnel, un concept qui permet de réveiller la créativité des adeptes sur les vagues.

Les commentaires sont fermés