L’Argentine, une bonne adresse pour un voyage plein d’aventure

L’Argentine est une adresse de choix pour un voyage inoubliable et aventureux. Elle possède plusieurs sites sauvages fascinants, entre autres, l’Aconcagua. Il s’agit d’un mont situé à 13 km de la frontière chilienne. Avec une altitude de 6 962 m, celui-ci impressionnera les randonneurs les plus amateurs. D’ailleurs, il constitue le point culminant de la cordillère des Andes et la 2e plus haute montagne du monde, d’où son surnom le « colosse de l’Amérique ». De plus, cette formation géologique est entourée d’un bon nombre de sommets qui dépassent 5 000 m. En outre, on y trouve quelques espèces d’oiseaux tels que les condors des Andes et les caracaras caronculés. En raison des conditions climatiques, la meilleure période pour grimper l’Aconcagua est durant l’été austral, le décembre en juin. Par ailleurs, cette ascension ne présente pas vraiment de difficulté majeure. Les routards ont juste besoin des bâtons, des bottes de marche, des lunettes de soleils et des vêtements chauds comme équipement de base.

Une balade au cœur du jardin Japonais de Buenos Aires

L’Argentine héberge aussi un coin de paradis, le jardin Japonais de Buenos Aires. La promenade au milieu de site est incontournable pendant ce voyage argentine. Cet endroit d’une grande beauté est situé plus précisément dans le Parque Tres de Febrero. Il offre un cadre magnifique et calme propice à une détente et à une méditation. Cette aire protégée dispose plusieurs attraits surprenants. Elle regorge d’arbres typiquement autochtones tels que le Palo Borracho et une variété de plantes japonaises comme les azalées. On y trouve également plusieurs ponts permettant de l’explorer. Près de l’entrée, les bourlingueurs verront 2 îles, celle de la Tortue et celle de la Grue (ces 2 spécimens symbolisent la longévité). Au centre, ils découvriront une autre, celle des Dieux. Cette dernière possède une cascade qui représente les différentes étapes de la vie. Au rez-de-chaussée, il y a un coin pour déguster des sushis et pour boire du thé. À tire d’information, les droits d’accès dans ce lieu servent à assurer son entretien.

L’ascension du cerro Fitz Roy

Pour terminer ce circuit, les routards peuvent partir à la découverte de cerro Fitz Roy. C’est une montagne située dans la province de Santa Cruz, dans le parc national Los Glaciares. Celle-ci fait partie du massif portant le même nom. Son ascension sera une belle aventure. Elle est considérée comme l’une des plus dures au monde. En effet, les randonneurs vont grimper un point culminant de 3 405 m de haut. De plus, ce trek requiert un haut niveau d’escalade en raison des conditions climatiques extrêmes. Cet endroit est aussi recouvert de parois en granit. Avant d’entamer cette activité, il est recommandé de s’informer de l’état de sentier. Des fois, des mauvais temps, tels que la pluie, rendent les itinéraires non praticables. Les globe-trotters peuvent également demander des conseils auprès des professionnels ou des agences spécialisées sur place. Par ailleurs, la faune et la flore sont très rares dans cette région. Cette dernière abrite quelques espèces de rongeurs, des aigles et des lapins

Les commentaires sont fermés